Accompagnement individuel

Depuis 2011, l’association propose un accompagnement individuel à l’extérieur de l’hôpital pour aider les personnes à retrouver la confiance en soi et ainsi faciliter le retour dans leur réseau social.

Les rendez-vous créatifs s’adressent aux personnes cérébrolésées, mais aussi aux personnes avec d’autres atteintes, comme par exemple la fibromyalgie. L’activité créatrice est choisie en fonction du type de maladie dont souffre la personne, mais aussi en fonction de ses intérêts et passions. Ce sont donc des ateliers sur mesure proposés aux personnes intéressées.

 

 

 

Par exemple, les séances organisées autour de l’écriture sont consacrées à la retranscription des textes manuscrits sur un support informatisé ; la mise en forme  de ces derniers ; un travail précis sur l’emploi des mots dans la langue française (p.e.x éviter les répétitions et donc trouver des synonymes si nécessaire) et la relecture de tous les poèmes afin de les affiner.

Les Rendez-vous Poétiques du Brin

L’une des personnes bénéficiaires de ces ateliers souffre de crises d’épilepsie, ce qui provoque chez elle des troubles de l’attention, de la fatigabilité, ainsi que des troubles de la mémoire. Elle souhaitait une aide très précise pour réaliser un livre de poésies dédié aux enfants malades, à savoir un soutien dans la retranscription de poèmes en vue de leur publication. L’association lui propose donc des séances de travail créatif autour de l’écriture, afin de l’aider à retrouver les compétences perdues lors de son accident cérébral.

Grégoire travaille en plein air et apprécie la nature et l’écriture. C’est avec beaucoup de sensibilité qu’il couche des mots sur le papier et leur donne vie sous une forme poétique. Il s’inspire de ce qu’il voit, de ce qu’il ressent, de paroles de chansons qui le touchent. Son écriture est originale, elle évoque des couleurs, des senteurs, des bruits et des émotions, avec une construction qui lui est propre. Grégoire, qui avait cessé d’écrire des poèmes en fin d’année, a repris la plume et ses nouveaux  textes pourraient peut-être voir le jour, qui sait, dans un autre recueil.

Je préfère m’effacer d’une éponge

Sur le tableau noir  et de réapparaître

L’âme d’une chandelle  d’espérance

Qui m’éclaire en me donnant

Le cœur grand comme l’univers

À comprendre les gens de la vie

Cultivant les fruits de leur passion

Donnant leurs couleurs de la rosée

À l’aube où se lève le soleil

Derrière les montagnes. 

Grégoire